Vous lisez

La slow fashion c’est quoi?

0
Ethique

La slow fashion c’est quoi?

Mode éthique

La mode dite « éthique », aussi appelée mode « durable » est inspirée du modèle du commerce équitable et des principes de l’éthique, avec deux types de préoccupations : sociales et environnementales. Elle est ancrée dans une philosophie de la durabilité, et a pour objectif de créer une mode alternative à la « fast fashion » : plus respectueuse de l’homme et de l’environnement dans son processus de production.

La naissance du concept de mode éthique a lieu au début des années 1990, avec l’engagement des marques Esprit et Patagonia, qui introduisent la notion de durabilité au cœur de la mode, et qui choisissent leur matières premières en prenant en compte ces préoccupations.

Suite à l’effondrement du Rana Plaza, une usine textile au Bengladesh le qui a entrainé la mort de 1135 personnes, un regain de conscience autour de l’importance de rendre la mode éthique apparait auprès du grand public.

  • la mode éthique au sens strict, qui s’inspire du commerce équitable. Elle montre une conscience sociale de la fabrication du vêtement et a pour objectif d’améliorer les conditions de travail et de vie des travailleurs et travailleuses de l’industrie textile. Cependant, dans le langage courant, le terme « mode éthique » évolue vers une définition beaucoup plus large qui englobe aussi la mode écologique, la mode recyclée et parfois même la mode durable et locale. Elle devient donc synonyme du concept global de mode responsable.
  • la mode écologique, qui se soucie de son impact sur l’environnement. Il s’agit d’une enjeux essentiel puisque l’industrie de la mode est la deuxième plus polluante au monde2. La mode écologique utilise des textiles peu polluants, peu consommateurs d’eau et réduit au maximum les transports et l’impact carbone de ses collections.3
  • la mode recyclée se construit à partir de vêtements et autres matériaux ayant déjà eu une première vie, voire deux ou trois.
  • la mode durable, enfin, se confond avec ce que les experts appellent la slow-fashion. « On fait des vêtements durables et indémodables. Ainsi, on pousse le consommateur à acheter de la meilleure qualité afin qu’il consomme moins. » Dans le langage courant, le terme de « mode durable » s’utilise souvent – tout comme « mode éthique » – pour désigner le concept global de « mode responsable ».
  • la mode locale, qui s’appuie sur des circuits de production très courts.

Dans le domaine environnemental, la mode éthique associe des créateurs qui cherchent à diminuer l’empreinte écologique de leur production, en utilisant des matières dites « écologiques », biologiques ou recyclées, et des processus de fabrication moins consommateurs d’eau, d’énergie et de transports, toujours dans l’optique de réduire l’impact environnemental du produit, tout au long de son cycle de vie.

Les aspects sociaux sont traités par le respect des principes du commerce équitable dont un salaire décent, le respect des droits des travailleurs et l’interdiction du travail des enfants, le respect des conventions internationales  et l’application d’une charte minimum de droit social. Il peut s’agir de commerce équitable labellisé (dans le cas du coton), de filières vérifiées par des organismes de commerce équitable, ou encore de marques respectant les critères, moins contraignants, de la responsabilité sociale des entreprises.

(1) Comment

  1. Le « slowfashion » est une étape presque obligatoire pour le développement de la mode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow @ Instagram

Newsletters